Rechercher
  • mrcgrrd

Rien que pour vos... fesses


Vous avez sans doute vu comme moi cette histoire d'opposant Russe empoisonné par son slip, et éventuellement par le KGB aussi. Non mais allo quoi ! Comme dirait une copine qui avait moins de plomb dans la cervelle qu'un sanglier de deux-cents livres un jour d'ouverture de la chasse dans les Ardennes : " On vit une drôle d'époque !". Alors maintenant les espions s'empoisonnent le slip... Ça remet en cause (j'allais dire les fondements) les principes mêmes du contre-espionnage.

J'imagine mal 007 dans sa chambre d'hôtel qui, au lieu d'inspecter la présence d'éventuels micros, se mettre à renifler le pantalon de pyjama posé négligemment sur son lit. Imaginez la tête de la James-Bond girl en découvrant la scène. Ou encore "Q" son fidèle pourvoyeur de gadgets, lui proposer un boxer imperméable aux neurotoxiques. Vous me direz avec un nom comme "Q" ce ne serait pas incohérent qu'il s'intéresse de près au problème. Avant, les dossiers sensibles étaient codés : "Rien que pour vos yeux". Désormais, c'est "Rien que pour vos fesses". Elle a raison la copine : " On vit une drôle d'époque ! "

Remarquez, je comprends mieux maintenant pourquoi Britney Spears et d'autres chanteuses connues ne mettent pas de culotte. En fait, elles sont prudentes. Et, dans le même ordre d'idées, je crois déceler de la méfiance également parmi les 41% de Français qui déclarent ne pas changer de sous-vêtements tous les jours. Prudence... Je pense aussi que je vais revoir "Basic Instinct" sous un jour nouveau. Je n'avais pas remarqué qu'il s'agissait d'un film d'espionnage.

Heureusement pour nos agents, nous, nous disposons du slip français, souvent copié mais jamais égalé.

Quand même ce Poutine, quand on y songe ! Il avait déjà inventé le permis de penser à points (moins deux points pour une idée subversive ; moins trois pour une critique envers le Gouvernement) mais là, il passe à la vitesse supérieure. Aujourd'hui, c'est le permis de tuer par slip interposé. Ah, si Staline avait connu le caleçon assassin, il n'aurait pas eu besoin d'investir autant dans la Sibérie et ses goulags !

On dira ce qu'on voudra : c'est quand même beau le progrès...

101 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout