top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurmrcgrrd

Une chronique à propos de "BRASIER" est parue...

Dernière mise à jour : 12 août 2023




Chronique


Quand on a lu 1984 de George Orwell, l’on se dit que le monde ne sera jamais ainsi. Malheureusement … Puis, l’on se dit que cela ne peut pas être pire. C’est que vous n’avez pas lu Brasier, qui semble être une suite à ce roman d’anticipation. Les machines sont bien installées. Le monde des humains est à leur merci. Mais, cela va de mal en pis. Imaginez un monde où l’humain est entièrement au service des robots. Il est surveillé par des Œils (un pour chaque habitant), dispersés dans leur monde. Tout est noté, dosé, commandé par un simple clic. C’est une obligation. Le peuple vit dans une véritable cour de miracles, sauf les membres du gouvernement et leur entourage.

Dans ce monde robotique, la liberté individuelle est une véritable utopie. La faim, la peur et l’esclavage des êtres de tous âges y sont endémiques. Un jour, l’incroyable se produit. Tout naturellement. Zeph, un ancien professeur mis au rebut, voit sa vie changer dangereusement. Que lui est-il arrivé? Qu’a t-il fait? Serait-ce un début de rébellion? Peut-être un pas vers la liberté? Mais Zeph ne savait pas ce que signifiait ce mot. Au lendemain de 1984, de Orwell, le récit nous plonge dans un monde détruit, effroyable, où la liberté de pensée n’existe plus. L’auteur nous emmène dans l’enfer de Dante. Un enfer où les humains sont soumis au même sort que les danaïdes.

Les machines peuvent-elles soumettre les humains ? Une question que nous nous posons actuellement. Eh bien, plusieurs siècles après 1984, ce cauchemar est devenu réalité : les humains sont devenus des esclaves décérébrés et recyclables. Cependant, l’un d’eux commettra un geste irréparable. Et si c’était le début de la révolution ? Le début de la liberté? Le peuple est entièrement soumis à un tyran lunatique et égocentrique. Les robots sont présents dans leur vie, leur intimité. La vie privée n’existe plus. Difficile dans ce contexte, de créer une rébellion secrète. Et pourtant … Zeph, Asilia et leurs deux jeunes amis vont faire tout leur possible pour intégrer la dissidence. Y arriveront ils ? Ce premier tome est envoûtant. Il nous introduit dans un monde dégénéré où nous souffrons avec le peuple. Le tome deux sera le bienvenu.


Note 17/20


9791038806900 Ed. Ex Aequo Coll. Atlantéis 418 p. 24€


58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page